Maria McRae


Twitter Adresse de contact Imprimer Social Media

Presse émis


La Table ronde sur l’eau de la Ville engage la communauté à protéger les ressources en eau d’Ottawa

Pour diffusion immédiate
Le 14 juin 2014

La Table ronde sur l’eau de la Ville engage la communauté à protéger les ressources en eau d’Ottawa

Ottawa – Aujourd’hui, la Ville d’Ottawa a tenu une Table ronde sur l’eau avec les citoyens d’Ottawa et les représentants des offices de protection de la nature, des organismes gouvernementaux et des organisations environnementales pour discuter de la qualité de l’eau des rivières, lacs et ruisseaux qui parsèment le territoire d’Ottawa. L’événement était organisé par la conseillère Maria McRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville. Meredith Brown, de Sentinelle Outaouais, et Jeff Westeinde, cofondateur du groupe Windmill, ont prononcé des discours à cette occasion.

« L’eau est l’élément vital de notre ville, et nous avons la chance de vivre dans une région où les réserves d’eau sont si abondantes », a déclaré le maire Jim Watson. « Les citoyens d’Ottawa profitent d’une des eaux potables les plus sûres et de la plus haute qualité au monde, et nous nous engageons à préserver et à protéger nos précieuses ressources en eau pour les générations à venir. »

« La Table ronde sur l’eau de la Ville a engagé notre communauté à discuter de divers sujets touchant l’eau à Ottawa », a déclaré la présidente McRae. « Les discussions de la Table ronde ont suscité une sensibilisation et une compréhension commune à l’égard de la qualité des ressources en eau à Ottawa; elles ont également incité les citoyens à discuter de ce que nous pouvons faire, en tant que communauté, pour assurer la protection et la préservation de ces précieuses ressources. »

Pour mobiliser les jeunes d’Ottawa dans cet important débat, la Ville a lancé un concours d’affiches afin d’accroître la sensibilisation à l’égard de l’eau potable et de l’importance de l’eau dans notre communauté. Les élèves de 3e, 4e et 5e années des écoles d’Ottawa ont été invités à soumettre des affiches sur le thème « Eau source de vie ». Les affiches sont exposées à l’hôtel de ville et publiées dans le site Web ottawa.ca dans le cadre des activités de la Table ronde sur l’eau.

-30-

Renseignements :
Médias
613 580-2450

Grand public

ottawa.ca
3-1-1


Table ronde sur l’eau pour engager les résidents sur les questions qui se rapportent à l’eau

Pour diffusion immédiate
Le 12 juin 2014

 

Table ronde sur l’eau pour engager les résidents sur les questions qui se rapportent à l’eau

Ottawa – La Table ronde sur l’eau de la Ville d’Ottawa se déroulera à l’hôtel de ville et sera animée par la conseillère Maria McRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville. La Table ronde sur l’eau engagera les résidents, les groupes d’intervenants et les étudiants sur divers dossiers qui concernent l’eau à Ottawa.

 

La présidente McRae répondra aux questions des représentants des médias après la séance du matin.

 

Date :  Samedi 14 juin 2014

Heure : De 9 h à 13 h

(La présidente McRae rencontrera les médias à 10 h 00.)

Endroit : Place Jean-Pigott, hôtel de ville d’Ottawa, 110, avenue Laurier Ouest

 

-30-

Renseignements :
Médias
613-580-2450

 

Grand public

ottawa.ca
3-1-1


Le sentier piétonnier et cycliste du ruisseau Sawmill ouvre samedi

Pour diffusion immédiate
Le vendredi 6 juin 2014

Le sentier piétonnier et cycliste du ruisseau Sawmill ouvre samedi

Ottawa –  Le maire Jim Watson, la conseillère du quartier Rivière Maria McRae et le conseiller Keith Egli, président du Comité des transports, ont ouvert le sentier piétonnier et cycliste du ruisseau Sawmill qui va de Brookfield jusqu’à la station Walkley. Ce nouveau sentier polyvalent constitue une nouvelle liaison pour les cyclistes et les piétons dans Ottawa-Sud.

«Ce mandat du Conseil a permis d’investir un montant sans précédent de 28 millions $ dans notre réseau cyclable au course des quatre derniers années, déclare le maire Jim Watson. Le sentier du ruisseau Sawmill est une étape cruciale pour améliorer la façon dont les résidents peuvent se déplacer à travers la ville à vélo et à pied.»

«Ce sentier est un important corridor de transport nord-sud qui procurera des avantages importants aux résidents du quartier Rivière et à travers la ville, affirme la conseillère McRae. Je suis heureuse d’annoncer que le ruisseau Sawmill est entièrement accessible et ouvert à tous les résidents qui peuvent maintenant en profiter pleinement.»

«Le sentier du ruisseau Sawmill donne un nouvel accès pour les cyclistes et les piétons dans Ottawa-Sud, a déclaré le conseiller Egli. Ce nouveau lien pour les cyclistes encouragera davantage les résidents à utiliser leur vélo.»

Le sentier du ruisseau Sawmill longe la promenade de l’Aéroport depuis Brookfield jusqu’à la station Walkley. Ce projet comprend la construction de deux murs porteurs le long du ruisseau Sawmill et l’installation de quatre prolongements de ponceaux pour faciliter le drainage. Le nouveau sentier mesure 3,0 m de large, il est asphalté, bordé d’une zone tampon de 1,5 m de chaque côté et il est nivelé pour en faciliter l’accessibilité.

Pour de plus amples informations, visitez ottawa.ca.

-30-

 

Renseignements :
Médias

613 580-2450

Grand public

ottawa.ca
3-1-1


L’eau potable d’Ottawa obtient une note parfaite

Pour diffusion immédiate
Le 31 mars 2014

Ottawa Les sept réseaux d’alimentation en eau potable de la Ville d’Ottawa ont obtenu une note parfaite lors des inspections réalisées par le ministère de l’Environnement pour la période d’examen de 2013‑2014. Les résultats du ministère ont été inclus dans le Rapport sommaire des réseaux municipaux d’alimentation en eau potable de 2013, qui a été remis au maire et au conseil aujourd’hui.

Les inspections du ministère de l’Environnement ont porté sur quatorze aspects des activités, notamment la qualité de l’eau potable, les programmes de surveillance de la qualité de l’eau et la certification des exploitants.

« Ces résultats ne seraient pas possibles sans la diligence et l’expertise du personnel de la Ville, a affirmé le maire Jim Watson. Quand on demande aux résidents ce qu’ils attendent de leur administration municipale, l’eau potable sûre et fiable revient chaque fois en tête de liste. Je suis heureux et fier des résultats que nous avons reçus aujourd’hui. »

En vertu de la Loi ayant trait à la salubrité de l’eau potable, un rapport sommaire annuel doit être distribué aux membres du conseil municipal avant le 31 mars de l’année suivante. Ce rapport présente un examen approfondi de la performance des réseaux d’alimentation en eau potable de la Ville en 2013, en plaçant le centre d’intérêt sur la conformité réglementaire, et permet aux conseillers d’assumer leurs responsabilités en matière de surveillance.

« À Ottawa, quand on ouvre le robinet, on a bien sûr de l’eau potable, mais on a aussi la tranquillité d’esprit que notre eau est testée 100 000 fois par année pour assurer sa sûreté, a affirmé la conseillère Maria McRae, présidente du comité environnemental de la Ville. Le conseil municipal et son personnel se sont engagés à fournir un approvisionnement fiable en eau potable sûre aux résidents d’Ottawa et à offrir d’excellents services en matière de gestion de l’eau en prenant des mesures axées sur la réceptivité, la responsabilité et l’innovation. »

Cette information complète celle du rapport annuel de 2013 pour chaque réseau d’alimentation en eau potable déjà disponible sur le site Web de la Ville, ottawa.ca.

-30-

Renseignements :
Médias
613‑580‑2450

Grand public

ottawa.ca
3‑1‑1


Les Plus Récentes Données sur la Collecte des Déchets Solides Indiquent une Augmentation du Réacheminement des Déchets à Ottawa

Pour diffusion immédiate
Le 30 octobre 2013

Ottawa – À Ottawa, au cours de l’année qui vient de s’écouler et suivant l’introduction de la collecte aux deux semaines des déchets, le taux de réacheminement des déchets a augmenté de 17 % et le volume de matières recueillies dans les bacs verts a grimpé de 26 % pour cent. D’après les données sur la collecte des déchets solides pour les quatre derniers trimestres, les résidents ont réduit de 12 % la quantité de matières envoyées dans les décharges et augmenté de 15 % la quantité de matières à recycler ou à composter.

« Les résultats de la dernière année concernant les déchets solides témoignent du ferme engagement d’Ottawa à l’égard du recyclage et du réacheminement des déchets, a affirmé le maire Jim Watson. La collecte aux deux semaines donne lieu à un accroissement du réacheminement des déchets tout en assurant la préservation de l’environnement. Elle permet aussi à la Ville d’économiser plus de 10 millions de dollars par année. »

Si l’on compare le dernier trimestre à la période correspondante de 2012, on constate que la quantité totale de déchets recueillis s’est accrue de 3 %, étant passée de 84 150 à 87 220 tonnes, alors que la quantité de déchets envoyés dans les décharges a diminué de 10 %. La quantité totale de matières recyclées (dans les boîtes bleues, les boîtes noires et les bacs verts) a augmenté de 26 %, passant de 31 740 à 40 110 tonnes. La quantité totale de déchets organiques recueillis a augmenté de 54 %, étant passée de 15 180 à 23 330 tonnes. La quantité de matières recueillies dans les bacs bleus est quant à elle en hausse de 13 %, étant passée de 4 530 à 5 100 tonnes.

«  Nos programmes de recyclage et de réacheminement des déchets sont sur une lancée, a déclaré la conseillère municipale Maria McRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville. De plus en plus de résidents d’Ottawa conviennent que chaque article déposé dans un bac vert, une boîte bleue ou une boîte noire est un article de moins envoyé à la décharge municipale. »

Le 29 octobre 2012, la Ville a mis en œuvre de nouveaux niveaux de service pour la collecte des déchets en bordure de rue, soit une collecte hebdomadaire des matières organiques, une collecte aux deux semaines des déchets et une collecte en alternance (une semaine la boîte bleue, une semaine la boîte noire) des matières recyclables. Pour obtenir des outils et des conseils afin d’améliorer la gestion des déchets de votre ménage, visitez ottawa.ca.

-30-

Renseignements
Ville d’Ottawa
Médias
613-580-2450

Grand public
ottawa.ca
3-1-1


Le Plan directeur de l’infrastructure protège l’environnement et soutient un aménagement abordable

Pour diffusion immédiate
Le 24 septembre 2013

Ottawa – L’ébauche du Plan directeur de l’infrastructure (PDI) de 2013 de la Ville d’Ottawa, qui soutient une hausse des projets d’aménagement abordable axés sur la protection de l’environnement, a été déposée aujourd’hui devant le Comité de l’urbanisme.

Ce plan trace la voie à la construction, à l’exploitation et au renouvellement efficaces des infrastructures des services municipaux telles que les usines de purification de l’eau, les égouts, les bassins de rétention des eaux pluviales et les usines d’épuration des eaux usées et met l’accent sur l’abordabilité pour les contribuables, l’aménagement de quartiers plus compacts et complets et la protection du milieu naturel.

«Le plan proposé protège la qualité des eaux de la rivière des Outaouais grâce au Plan d’action de la rivière des Outaouais ainsi qu’à son projet central, le tunnel de stockage des égouts unitaires» a indiqué le maire Jim Watson. «Ce projet mettra virtuellement un terme aux déversements dans la rivière et rehaussera la réputation de la Ville d’Ottawa parmi les chefs de file mondiaux en matière de protection environnementale.»

«Ce plan crucial fait en sorte que la capacité des infrastructures soit suffisante dans les bons secteurs de la Ville, aux bons niveaux de service et au bon moment afin de répondre aux besoins de l’aménagement– et du réaménagement– jusqu’en 2031, date à laquelle la population d’Ottawa devrait atteindre 1,14million d’habitants», ajoute le conseiller Peter Hume, président du Comité de l’urbanisme.

«Le Plan directeur de l’infrastructure proposé prévoit des investissements qui nous permettront d’assurer la prestation continue des services essentiels dont ont besoin nos résidents dans leur vie quotidienne», soutient la conseillère MariaMcRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville. «Grâce à ces projets, Ottawa protégera et améliorera la qualité de nos cours d’eau et continuera d’offrir une eau potable se classant, par sa qualité, parmi les meilleures au monde.»

Dans le cadre d’Une collectivité viable à Ottawa– horizon2031, la Ville a adopté une approche intégrée pour l’examen des politiques et des projets relatifs à l’utilisation des sols, aux transports et aux infrastructures qui figurent dans le Plan officiel (PO), le Plan directeur de l’infrastructure (PDI), le Plan directeur des transports(PDT), le Plan sur le cyclisme et le Plan de la circulation piétonnière d’Ottawa. Le Plan officiel a été déposé à la réunion de juin du Comité de l’urbanisme, et le PDT, le Plan sur le cyclisme et le Plan de la circulation piétonnière seront déposés en octobre.

Le PDI s’harmonise au PO en examinant les tendances touchant la population et la croissance et en se fondant sur les mêmes projections en matière de croissance et d’aménagement futurs. Afin de faire en sorte pour les besoins en matière d’infrastructures soient comblés, le PDI examine les tendances de la demande relative à la capacité des réseaux d’aqueduc et d’égout, la gestion de l’offre et de la demande ainsi que les tendances relatives aux conditions météorologiques. Le PDI définit les attentes en matière de niveaux de service à l’égard de la qualité et de la fiabilité de l’eau dans l’ensemble dans la ville. Le rapport présenté au Comité de l’urbanisme contient une liste de projets pour chaque secteur de la ville.

Les résultats d’évaluations techniques approfondies, de mécanismes d’enquête publique et de consultations avec la communauté et les chefs de file de l’industrie sont actuellement incorporés, de concert avec d’autres informations, à l’ensemble des plans provisoires du projet Une collectivité viable à Ottawa et seront présentés à quatre séances d’information publique à venir.

Les questions et les commentaires peuvent être transmis à planning@ottawa.ca, et un document d’information sur le Plan directeur de l’infrastructure pourra être consulté à l’adresse http://ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/consultations-publiques/une-collectivite-viable-ottawa-processus-de-revision-du-plan.

-30-

Renseignements: 
Médias
613 580-2450

Grand public

ottawa.ca
3-1-1


La Ville lance un projet de recyclage dans la rue Elgin

Pour diffusion immédiate :
Le 27 août 2013

Ottawa – Le maire Jim Watson et la conseillère Maria McRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville, ont inauguré ce matin un projet pilote qui donnera lieu à l’installation de 26 bacs de recyclage le long de 14 quadrilatères de la rue Elgin, entre l’avenue Laurier Ouest et la rue Catherine.
« Le recyclage constitue un élément clé du plan de réacheminement des déchets de la Ville. Combiné au programme des bacs verts, il permet de réduire la nécessité de recourir à d’autres décharges et de protéger nos ressources naturelles », a déclaré le maire Watson.
Les poubelles situées le long de la rue Elgin seront remplacées par des conteneurs à trois bacs qui permettront aux résidents et aux visiteurs de recycler lorsqu’ils seront à l’extérieur.
« Tout doit aller quelque part », a affirmé la conseillère McRae. « Le fait de prendre un moment pour placer les déchets recyclables, comme le papier et les canettes en aluminium, à l’endroit approprié contribuera grandement à garder nos rues exemptes de détritus et à détourner ces derniers de nos décharges publiques. Et il sera facile de le faire grâce aux nouveaux bacs. »
Le projet pilote fera l’objet d’une évaluation visant à déterminer la possibilité de remplacer toutes les poubelles qui se trouvent dans les rues de la ville par des bacs de recyclage.
-30-
Renseignements :
Médias
613-580-2450
Grand public
ottawa.ca
3-1-1


Les conclusions du rapport trimestriel indiquent une augmentation du recyclage résidentiel et du réacheminement des déchets

Pour diffusion immédiate
Le 22 août 2013

Ottawa – Les résidents d’Ottawa ont fait augmenter le recyclage de 14%, ce qui comprend une augmentation de 16,5 % pour les bacs verts, et dans l’ensemble, ils envoient 10% moins de matières aux sites d’enfouissement, selon le plus récent rapport trimestriel sur le rendement de la collecte des déchets résidentiels.

« Ces nouveaux rapports indiquent des augmentations prometteuses du recyclage et du réacheminement des déchets, a commenté le maire Jim Watson. Je tiens à remercier les résidents d’avoir collaboré à l’effort visant à accroître l’utilisation des programmes de recyclage, y compris le programme de bac vert, ce qui permettra de prolonger la vie de nos sites d’enfouissement, et ainsi d’économiser de l’argent tout en contribuant à la protection de l’environnement. »

Les collectes de matières organiques ont augmenté de 16,5% au deuxième trimestre de 2013 par rapport à la période correspondante de l’année dernière, passant de 22180 tonnes à 26550 tonnes. Globalement, la tendance pour les matières acceptées dans les bacs bleus demeurait à la hausse, avec une augmentation de 10%. Il y a aussi eu une augmentation de 2% de la quantité de matières déposées dans les boîtes noires.

Si l’on compare les autres totaux du deuxième trimestre de 2013 à ceux de la période correspondante de 2012, on observe une augmentation de 1% de la totalité des déchets recueillis (soit de 90 380 à 91 360 tonnes), et une diminution de 10 % des déchets acheminés aux sites d’enfouissement (de 52 150 à 47 110 tonnes). Le recyclage total (boîte bleue, boîte noire et bac vert) a augmenté de 14%, passant de 38 230 tonnes à 44 250 tonnes.

« Ces résultats démontrent l’engagement certain d’Ottawa envers le recyclage et le réacheminement des déchets, a déclaré la conseillère municipale Maria McRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville. Les chiffres relatifs au réacheminement des déchets demeurent encourageants, et je suis impatiente de voir les résultats définitifs de notre première année de collecte toutes les deux semaines. »

En octobre 2012, la Ville a mis en œuvre de nouveaux niveaux de service pour la collecte des déchets, soit une collecte hebdomadaire des matières organiques et une collecte toutes les deux semaines des déchets et du recyclage en alternance.

-30-

Renseignements: 

Médias
613580-2450

Grand public

ottawa.ca
3-1-1


Séances portes ouvertes concernant le sentier polyvalent du ruisseau Sawmill

Pour diffusion immédiate :
Le 20 juin 2013

Séances portes ouvertes concernant le sentier polyvalent du ruisseau Sawmill

Ottawa – Les résidents d’Ottawa sont invités à assister à une séance portes ouvertes sur le projet de prolongement du sentier polyvalent du ruisseau Sawmill. La conseillère Maria McRae (quartier Rivière) sera l’hôte de la séance portes ouvertes.

Date : Le lundi 24 juin 2013

Heure : de 18h30 à 20h

Endroit : Centre communautaire de Hunt Club-Riverside Park

3320, promenade Paul Anka

Le Centre communautaire de Hunt Club-Riverside Park est desservi par les circuits 87 et 146 d’OC Transpo. Il y a également un stationnement public sur place.

Le prolongement du sentier polyvalent du ruisseau Sawmill est un projet de 2,5 million de dollars qui reliera le sentier polyvalent de Brookfield, à l’est de la voie ferrée de Via Rail et se prolongera sur environ 1,1km au sud de la station Walkley.

- 30 -

Renseignements :
Médias
613-580-2450

Grand public :

ottawa.ca
3-1-1


Le Prix de l’excellence en matière d’environnement récompense l’innovation

Pour diffusion immédiate:
Le 18 juin 2013

Le Prix de l’excellence en matière d’environnement récompense l’innovation

Ottawa - conseillère Maria McRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville, a rendu hommage aux récipiendaires du Prix de l’excellence en matière d’environnement de 2013 à l’occasion d’une présentation spéciale donnée aujourd’hui, à la réunion du Comité de l’environnement.

Des prix ont été décernés aux employés municipaux responsables du lancement du nouveau programme de collecte des déchets résidentiels, du plan de gestion des sols et du programme de recyclage dans les établissements de la Ville d’Ottawa, tandis qu’un éventail d’autres initiatives environnementales menées par la Ville ont reçu une mention honorable.

« Notre Ville continue de rechercher des façons plus efficaces de mener ses activités quotidiennes et des solutions plus novatrices pour résoudre les problèmes environnementaux, a déclaré la présidente Mme McRae. Les projets en candidature cette année démontrent qu’en collaborant étroitement avec les résidents et les autres ordres de gouvernement, les employés de la Ville peuvent favoriser et susciter un changement positif dans notre environnement. »

L’équipe responsable du programme de collecte de déchets résidentiels s’est vu décerner le prix dans la catégorie Communauté. Ce programme, qui comprenait l’introduction d’un calendrier de collecte bimensuelle des déchets en novembre 2012, s’est traduit par des économies pour les contribuables, a réduit le nombre de camions de collecte sur les routes et a favorisé le réacheminement des déchets.

Le personnel municipal qui a dirigé le lancement du programme de recyclage dans les établissements de la Ville a reçu l’un des deux prix dans la catégorie Interne. Ce programme a rendu possible le lancement d’un certain nombre d’initiatives visant à accroître le réacheminement des déchets dans les immeubles de la Ville d’Ottawa, y compris la mise en place de bacs de recyclage des piles dans 100 centres de loisirs, l’installation de bacs verts dans 150 établissements de la Ville et le lancement du projet pilote Zéro déchet à l’hôtel de ville.

L’équipe responsable du plan de gestion des sols de la Ville s’est également vu décerner le prix dans la catégorie Interne. Ce projet consistait à rechercher et à proposer des approches durables à long terme pour la réutilisation des sols. Il était responsable en particulier de la vente des sols excédentaires générés par le projet de réalignement et de reconstruction de l’avenue King Edward, dont proviennent une partie des recettes générales de la Ville et qui a contribué pour environ 1,25 million de dollars au fonds de réserve pour le logement abordable.

« À maintes reprises, les employés de la Ville ont favorisé un changement positif sur les questions environnementales, a commenté le directeur général des Services environnementaux, M. Dixon Weir, s’exprimant au nom du directeur municipal, M. Kent Kirkpatrick. En prenant ces mesures à l’échelle municipale, nous pouvons inciter les gens à faire des changements dans leur propre foyer et servir d’exemple aux autres grandes organisations. »

Le Prix de l’excellence en matière d’environnement récompense l’innovation, le leadership et les efforts d’employés qui ont pris d’importantes mesures afin de faire avancer l’engagement de la Ville de faire d’Ottawa une ville plus verte, plus durable et plus respectueuse de l’environnement..

- 30 -

Renseignements:
Médias
613-580-2450

Grand public

ottawa.ca
3-1-1